partir en inde

Inde – Où et quand partir

État de l’Asie méridionale, la République fédérale de l’Inde est l’un des pays les plus peuplés et vastes du monde. Elle possède une superficie de 3.287.263 km2 sur laquelle vivent près de 1,4 milliard d’habitants. C’est aussi une grande puissance économique, riche de ses langues, cultures et religions variées. La partie sud de l’État est, grâce à ses paysages changeants et ses nombreux sites, un endroit envoûtant. Elle reçoit chaque année une foule de touristes qui viennent découvrir ses merveilles. Pour y effectuer un excellent séjour, il faudra toutefois tenir compte de la saison la plus idéale. N’oubliez pas non plus votre visa pour l’Inde qui vous sera nécessaire.

Quelles sont les caractéristiques de l’Inde du Sud ?

Située dans le plateau du Deccan, la région « Inde du Sud » est la partie méridionale du pays. Elle est établie à la pointe de la péninsule et entourée du golfe du Bengale, de la mer d’Arabie puis de l’océan indien. Cette région, peuplée en grande majorité d’hindous, est traversée par les versants du mont Vindhya. Elle est composée des États du Kerala, du Maharashtra, du Tamil Nudu, du Karnataka, du Télangana, de Goa et d’Andhra Pradesh.

Les territoires de Pondichéry et de Lakshadweep font également partie de cette région riche en vestiges et en temples. Elle est réputée pour ses paysages, plages, lacs, lagunes et ruines quasi désertes puis ses constructions indo-islamiques. L’Inde du Sud est plus décontractée que le nord du pays, où siège la capitale New Delhi. La culture indienne y est véritablement ressentie dans tous les coins de rue.

Les grandes villes de la région sont généralement prises d’assaut par des milliers de touristes toute l’année. Ils viennent pour visiter les hautes terres, les mausolées et d’autres chefs-d’œuvre architecturaux. La région abrite les mines d’uranium et d’or, des gisements de charbon et de pétrole. Il s’agit de la partie la plus pourvue en ressources naturelles du pays. Elle est proche des États enclavés dans le territoire indien que sont les Maldives et le Sri Lanka.

Certaines montagnes enneigées de l’Himalaya s’y trouvent également. La zone est traversée par les Ghâts orientaux et occidentaux qui se rejoignent dans le sud-est. Elle est principalement plate avec une altitude qui varie entre 300 et 600 mètres. De par ses caractéristiques, l’Inde du Sud est un endroit phare du pays. Elle est une destination privilégiée pour un premier voyage en Inde. Il faudra néanmoins considérer la bonne période pour profiter pleinement de son séjour.

Quel est le climat en Inde du Sud ?

Les climats de l’Inde du Sud sont essentiellement : le tropical de savane, et l’alpin avec une alternance chaude et humide. D’avril à juin, la région connaît de très fortes températures avec un pic au mois de mai. Les chaleurs sont accablantes et les voyageurs se font très rares, sauf au niveau des stations climatiques et chaînes de montagnes. Ce n’est pas un moment propice pour un séjour mémorial, mais d’importantes réductions de prix sont notées.

De juillet à août s’observent de fortes pluies sur l’ensemble du pays et essentiellement au sud. Certains voyageurs à la quête d’une véritable Inde tropicale peuvent s’y rendre en dépit de l’humidité. Les températures sont généralement agréables en octobre avec une végétation luxuriante. Le mois de novembre est marqué par des épisodes de moussons dans plusieurs territoires de la région.

La période de décembre à mars symbolise l’hiver qui est sans doute la meilleure saison pour un séjour en Inde du Sud. Il faudra faire des réservations à l’avance, car les hôtels sont généralement asphyxiés, surtout en fin d’année. En janvier ont lieu de nombreux festivals et on peut assister à un choc culturel dans les principaux États de la région. Un circuit en Inde du Sud en février offre de belles séances de relaxation et d’ensoleillement au niveau des plages.

Il y circule de l’air frais un peu partout, notamment dans les plantations et montagnes. La fin du mois de mars est marquée par le début des chaleurs. Les animaux commencent par rechercher les zones de points d’eau. Toutefois, les sites et monuments touristiques de la région peuvent être visités à n’importe quel moment.

Que visiter en Inde du Sud ?

Partir en voyage en Inde du Sud est une aubaine pour découvrir une multitude de patrimoines aux splendeurs inégalées. Rares sont les vacances en Inde qui ne prennent pas en compte une escale dans la zone. Dans cette partie du pays se trouve sa ville la plus peuplée et capitale économique : Mumbai. Cette dernière abrite aussi la principale industrie cinématographique Bollywood.

La mégapole Chennai, terre de commerce, est un excellent lieu pour faire du shopping. Pondichéry, ancien bastion français de l’Inde, et Goa, ex-fief portugais, sont des villes très culturelles et festives. Goa possède des rizières, des forêts vierges et des plages de sable fin idéales à la croisière. Pondichéry abrite aussi de belles plages et de vieux bâtiments, dont l’Église catholique Notre Dame de l’Immaculée Conception.

L’État du Kerala recouvre le parc national de Wildlife Nagarhole où habitent différentes espèces de tigres et d’éléphants. D’importantes plantations de thé et d’épices ainsi que de belles lagunes et des cocotiers y sont aussi présents. Le fameux temple de Mînâskhî à Tamil Nudu est un lieu saint très fréquenté en Inde. Dans cet État de l’hindouisme ont lieu d’importants évènements religieux au mois d’avril.

La ville de Bangalore est célèbre pour ses jardins, musées, comédies musicales et danses traditionnelles. À Karnataka, lieu de Safari, se trouve de splendides grottes rupestres et des tombeaux monumentaux. Le sud de l’Inde regorge beaucoup de richesses touristiques toutes variées et passionnantes. Pour les visiter, il faudra se mettre en règle vis-à-vis des autorités indiennes. Ceci passe par des formalités et la possession d’autorisations de voyage.

Comment se rendre en Inde du Sud ?

L’accès en Inde du Sud peut se faire par croisière, par ligne aérienne ou par voie terrestre. Des vols internationaux atterrissent chaque jour dans les grands aéroports de la région que sont Bangalore, Goa, Chennai et Mumbai. La mer d’Arabie du Sud-ouest et le golfe du Bengale du Sud-est permettent les arrivées par navires aux ports du Calcutta et du Karnataka. L’entrée par le réseau terrestre peut se faire en venant du nord du pays ou des États enclavés.

Dans tous les cas, il faudra disposer des autorisations (passeports et visas) nécessaires au voyage et à l’entrée sur le territoire. L’e-visa indien est obtenu en ligne sur le site officiel dédié par le Gouvernement. Il permet un séjour touristique de 90 jours et un séjour d’affaires de 180 jours maximum. Ce visa uniquement valable pour les entrées par voie maritime et aérienne est disponible pour les ressortissants de 166 pays.

En cas d’échec de la demande ou de non-admissibilité, le visa classique indien peut être demandé. Ce dernier est établi à l’Ambassade de l’Inde du pays d’origine au bout d’un processus plus complexe que celui de l’e-visa. Les visas classiques diffèrent les uns des autres en tarif, en durée de validité et en motif du voyage.

Pour demander l’un des deux visas, il faut avoir préalablement un passeport valide pour le séjour. Il faudra aussi posséder un billet d’avion aller-retour, des cartes de vaccinations et si possible des réservations d’hôtels. À l’arrivée dans le pays, certaines autorisations sont aussi nécessaires pour visiter des endroits spécifiques.

En somme, l’Inde du Sud est une région emblématique et très importante du pays de Mahatma Gandhi. De par ses nombreux sites touristiques, ressources naturelles et infrastructures modernes, elle constitue une destination de rêve pour les vacances. Cependant, il faudra posséder les autorisations nécessaires et tenir compte de la saison idéale pour effectuer un séjour inoubliable.