Skip to content

Quel est le prix du visa ?

Calcutta, New Delhi, Bombay et Pondichéry autant de belles villes de l’Inde. Cette vaste nation est vrai pôle touristique. Il faut avouer que les agglomérations de ce pays sont parfaitement adaptées pour le tourisme. Il est aussi possible de s’y rendre pour réaliser des affaires.

 

Néanmoins, avant de vous rendre en Inde pour de belles aventures, il faudra effectuer une demande de visa Indien. À la suite de laquelle vous recevrez une autorisation de voyage pour fouler le sol indien. Il est important de préciser que ce document est indispensable pour tous les ressortissants français qui souhaitent aller dans le pays.

 

Pour obtenir le visa, il faudra réaliser certaines démarches qui ont été imposées par le gouvernement indien. Ces formalités sont nécessaires pour un visa d’affaires, un visa touristique, un visa de transit ou même un visa d’étudiant. Pour obtenir ce précieux sésame, le demandeur doit aussi payer les frais de visa.

 

Est-il nécessaire de disposer du visa indien pour tous les voyages dans le pays ?

 

Le visa est un document incontournable pour tout voyage en Inde. Peu importe la durée du séjour en Inde, vous devez exhiber un visa avant de passer les frontières du pays.

 

Certes, il existe une exemption de visa pour entrer sur le territoire indien. Toutefois, cette facilité n’est pas accordée aux ressortissants français. Il convient quand même de préciser que les autorités indiennes ont mis sur pieds un programme de facilitation de visa à certaines nationalités. Il s’agit en effet de l’e-visa indien qui peut remplacer le visa classique dans beaucoup de cas de figure.

 

Pour pouvoir profiter de cette aubaine, il faut être détenteur d’un passeport français, suisse, belge ou canadien. Les ressortissants de ces pays peuvent donc obtenir un visa pour aller en Inde en faisant toutes les formalités sur le net.

 

Le plus important c’est de savoir que le visa pour voyager en Inde est indispensable, peu importe la raison du déplacement. En fonction du type de visa recherché, le voyageur fera les formalités au consulat, à l’ambassade indienne, au ministère des Affaires étrangères ou sur le Web.

 

Combien faut-il payer pour l’obtention d’un visa pour l’Inde ?

 

Que vous soyez à la quête d’un visa électronique, d’une carte de séjour, d’un visa étudiant ou d’un Tourist visa, vous aurez à payer quelque chose. En effet, les autorités indiennes ont mis en place ces frais pour couvrir l’étude des dossiers et aussi pour d’autres raisons propres au pays.

 

Il est important de préciser que le prix à payer n’est pas le même pour tous les visas. Le montant est beaucoup plus important quand la durée de validité du visa est plus grande.

 

La plupart des types de visas sont disponibles. Pour un visa étudiant, un visa tourisme ou un visa d’affaires, il faudra se rendre dans l’agence adaptée. Parfois, pour faciliter les démarches, vous pourriez vous faire aider par une agence de voyages.

 

Toutefois, en optant pour cette solution, il faut savoir que vous aurez des frais supplémentaires à payer. L’autre alternative qui est moins onéreuse consiste à tout faire vous-même.

 

Les prix des visas sont assez variés. Pendant que certaines autorisations de voyages sont délivrées à des prix cadeaux, d’autres sont un peu plus couteux. Néanmoins, ce qu’il convient de souligner c’est que le visa électronique en général est beaucoup plus accessible que le visa classique.

 

La raison de la demande de visa est un facteur qui peut jouer sur son cout. En effet, un visa d’affaires est beaucoup plus onéreux qu’une autorisation de voyage pour un simple transit dans le pays.

 

De plus, la période de demande de visa est un autre facteur qui fluctue sur son cout. En effet, lors des fortes affluences, les autorités indiennes augmentent le cout du visa. Vous pouvez donc tenir compte de ce paramètre pour effectuer votre demande d’obtention de visa.

 

Quel est le visa approprié pour un voyage qui compte aller en Inde ?

 

Le visa d’entrée pour séjourner sur le territoire indien n’est pas standard. En fait, il existe plusieurs types de visas. Le visa à choisir dépendra principalement de la motivation du voyage.

 

Par exemple, pour une visite touristique, vous pourriez faire une demande pour un visa touristique de manière électronique. En optant pour cette voie, vous aurez votre autorisation de voyage assez rapidement et facilement.

 

Il est quand même important de préciser que le visa électronique a une contrainte particulière. En fait, la durée du séjour pour votre voyage est limitée. Toute personne qui détient un visa électronique ne peut qu’effectuer un séjour de 90 jours maximum en Inde.

 

De plus, il faut avouer que le visa électronique empêche de rejoindre l’Inde par voie terrestre. Si vous êtes dans un pays limitrophe de l’Inde comme le Népal ou le Sri Lanka, vous ne pourrez pas vous servir d’un e-visa. Il vous faudra impérativement un visa classique.

 

Ce type de visa est le document incontournable exigé par les Indiens si vous comptez rentrer dans le pays par voie terrestre. Le visa classique est aussi exigé pour les entrées multiples. Surtout celles qui dépassent deux entrées durant le séjour du voyageur.

 

 

Les Indiens n’acceptent que ce type de visa pour une entrée par une voie terrestre. De même si vous comptez entrer en Inde plus de trois fois durant votre séjour, alors il faudra opter pour le visa classique.

 

Ce visa est également imposé par le gouvernement indien pour la visite de certaines zones protégées. Il s’agit surtout de l’Himachal Pradesh, du Sikkim, du Rajasthan ou du Ladakh. En effet, malheureusement, le visa électronique ne permet pas de visiter ces zones protégées.

 

 

Comment obtenir un visa électronique indien ?

 

L’obtention de l’e-visa indien est une procédure toute simple qui se déroule intégralement sur le net. Pour demander un visa électronique, il faudra remplir le formulaire de demande de visa.

 

Ce document est disponible sur le Web et doit se remplir en anglais. Ceci pour la simple raison que c’est la langue officielle du pays. Les questions demandées sont souvent un peu compliquées.

 

C’est pour cela que vous pourriez faire votre demande en passant par une agence de voyages ou des agences en ligne. Pour avoir un visa valable, vous pourriez remplir le formulaire vous-même.

 

Pour ce faire, il est recommandé de faire une photocopie du document et le remplir calmement. Lors de la procédure, on vous demandera le numéro de votre carte d’identité en cours de validité.

 

Obtenir son visa d’entrée sur le territoire indien implique aussi la disposition d’un passeport valide. La validité de ce document doit pouvoir couvrir 6 mois après la date de retour de votre voyage.

 

Une photo d’identité est aussi exigée par les autorités indiennes. Cette dernière doit respecter les normes indiennes. C’est-à-dire un format carré. Le mieux dans ce cas de figure est de vous adresser à un photographe.

 

Lorsque vous terminez de remplir le formulaire, vous l’enverrez aux autorités de l’immigration du pays de destination. Il est important de rappeler que l’envoi de ce formulaire se fait après le paiement des frais de visa.

 

Une somme tout à fait dérisoire que la plupart des personnes peuvent payer. Après cette étape, il faudra attendre 4 jours ouvrables pour avoir une réponse à votre requête.

 

La réponse vous sera adressée via votre boite mail. Dans le cas d’un refus, alors il faudra faire une demande de visa classique. Il faut aussi dire que les frais engagés dans la procédure ne vous seront pas remboursés.