Skip to content
vaccins Thailande

vaccins Thailande

Quels vaccins obligatoires pour la Thaïlande ?

 

La Thaïlande est un beau pays, qu’il faut visiter au moins une fois dans sa vie. En effet, à part sa capitale Bangkok, le pays dispose de plusieurs pôles touristiques qui attirent chaque année beaucoup de monde.

 

Néanmoins, il y a un bémol à tout ceci. Le pays n’est pas vraiment un exemple d’hygiène. C’est pour cette raison qu’avant de voyager à l’étranger et particulièrement en Thaïlande, il faudra se faire vacciner.

 

En effet, les services de la santé publique recommandent plusieurs vaccins avant votre entrée sur le territoire thaïlandais. Pendant que les vaccins contre la fièvre typhoïde, l’hépatite A ou l’hépatite B sont recommandés, d’autres traitements contre le paludisme ou le choléra sont facultatifs.

 

Quels sont les vaccins à faire obligatoirement avant d’aller en Thaïlande ?

 

À vrai dire, il n’existe pas une seule vaccination obligatoire pour un voyageur qui souhaite se rendre en Thaïlande. En effet, les autorités du pays n’exigent aucune vaccination contre une quelconque maladie.

 

Même si l’hygiène dans le pays n’est pas aussi bonne que celle en France, il n’y a vraiment pas de gros risque à y séjourner. À l’arrivée dans le pays, vous n’aurez pas besoin d’exhiber votre carnet international de vaccination. Ceci n’est pas aussi nécessaire lorsque vous faites la demande de visa pour la Thaïlande.

 

Toutefois, certains vaccins sont recommandés par les structures sanitaires comme l’Institut Pasteur. Il faudra faire certaines injections avant de prendre départ pour la Thaïlande.

 

 

Quelles sont les vaccinations qu’il est préférable de faire avant de séjourner en Thaïlande ?

 

Parmi les conseils aux voyageurs pour ce pays, il est conseillé de faire certaines piqûres avant le départ. Par exemple, il faut se faire vacciner contre la fièvre jaune, la coqueluche, la méningite ou le méningocoque.

 

Chaque injection réalisée ne pourra que faire du bien aux voyageurs. Ceci pour la simple raison que les maladies infectieuses sévissent particulièrement dans cette région du monde.

 

Tous ceux qui ont eu à être vaccinés contre la poliomyélite pourraient faire un rappel avant de partir pour l’aventure. En ce qui concerne les nourrissons, il faut veiller à ce qu’ils aient ce vaccin avant de vous rendre dans le pays.

 

Le tétanos, la tuberculose ou la rougeole sont aussi des maladies qui font rage en Thaïlande. Ces maladies affectent les plus jeunes. Il est donc conseillé de faire à ces derniers un traitement préventif avant d’embarquer.

 

Pour ceux qui veulent aller dans le pays, il est vivement recommandé de faire un vaccin contre la rage. Une fois à destination le mieux serait de vous tenir à distance des animaux errants.

 

Les vaccinations universelles doivent être à jour pour tout voyageur. Ainsi, vérifiez que vous êtes bien immunisé contre le DTCP et l’hépatite B. Il faut quand même rappeler que certaines maladies sont très répandues en Thaïlande.

 

Il s’agit principalement de la fièvre jaune, le Zika, la dengue internationale, la grippe H1N1 et la grippe aviaire. En ce qui concerne ces maladies, il n’est pas indispensable de faire des vaccins. Toutefois, vous pourriez opter pour les injections, pour une prévention accrue.

 

Une fois que vous êtes en Thaïlande, il peut être facile de visiter des pays de la même région comme l’Inde. Il faut dire qu’il a beaucoup de choses à voir en Inde.

 

Comment partir en Inde à partir de la Thaïlande ?

 

Lors de votre séjour en Thaïlande, vous pourriez manifester le désir d’aller voir les merveilles indiennes. Il faut savoir que ceci est possible très facilement. En fait, vous pourriez par exemple prendre la voie aérienne.

 

Vous retrouvez sur place une panoplie de compagnies aériennes qui desservent New Delhi. Cette solution est particulièrement prisée par les ressortissants français.

 

Toutefois, il faut préciser qu’il existe d’autres moyens pour vous rendre en Inde. Ainsi, vous pourriez faire un Road Trip, faire une croisière ou vous servir des trains pour rejoindre le pays de destination.

 

Arrivée sur place, il faudra certains documents pour entrer sur le territoire indien. Ces derniers ne sont pas nombreux, mais il faut mieux les connaitre avant de prendre départ pour l’Inde.

 

Quels sont les documents nécessaires à exhiber pour fouler le sol indien ?

 

Certaines formalités administratives sont à réaliser avant d’entrer en Inde. De même pour tous les voyages dans le pays, il faut disposer de certains documents sous peine d’être refoulé.

 

Le voyageur doit être détenteur d’un passeport valide. La durée de validité de ce document doit pouvoir couvrir 6 mois après la date de votre retour de voyage en Inde.

 

Un passeport biométrique ou le passeport français classique peuvent faire l’affaire au niveau des douanes indiennes. Toutefois, les passeports acceptés sont ceux qui disposent d’une double page vierge.

 

Les autorités indiennes exigent que les deux pages soient face à face. En plus du passeport en cours de validité, il peut être judicieux de détenir une carte d’identité. En plus de ça, le voyageur doit disposer d’un visa.

 

Le type de visa ici dépendra grandement de la motivation du voyage. En effet, il est possible de détenir un visa de transit, un visa d’affaires ou un visa électronique.

 

Ce dernier visa peut être demandé par ceux qui ont la nationalité française. C’est une autorisation de voyage électronique qui s’obtient après la réalisation de certaines formalités sur le net.

 

Comment faire pour obtenir un visa électronique indien ?

 

Il faut préciser d’entrée de jeu qu’il n’existe pas de programme d’exemption de visas pour l’Inde. En effet, l’e.visa indien est semblable à l’AVE canadien, mais il ne s’agit pas d’une exemption de visas.

 

En fait, ici le ressortissant français doit faire toutes les procédures en vigueur pour obtenir le visa électronique. La seule facilité ici c’est que toute la démarche se déroule sur le net.

 

De plus, le temps de réponse de 4 jours est assez court comparativement à une procédure classique. Pour obtenir son visa, le demandeur doit se rendre sur le web.

 

Là-bas, il trouvera des plateformes indiquées pour déposer sa demande. Cette opération passe par le remplissage d’un formulaire. Pour demander un visa électronique, il faudra impérativement remplir ce document.

 

Il convient de préciser que chaque page du formulaire est rédigée en anglais. Si vous n’avez pas un bon niveau dans cette langue, il est préférable de vous faire aider.

 

Vous pourriez trouver facilement de l’aide sur Internet. En fait, il existe un nombre impressionnant d’agences qui proposent leurs services aux voyageurs. Ces agences vous aideront dans le remplissage du formulaire.

 

De plus, elles vous accompagneront tout au long de la demande. En choisissant cette option, il est clair que vous aurez à dépenser un peu plus. Néanmoins, en le faisant, vous mettez toutes les chances de votre côté de voir votre demande aboutir.

 

Comment savoir si mon autorisation de voyage électronique a été accordée ?

 

Les services de l’immigration indiens envoient la réponse à votre requête par boite mail. En général, il faut patienter au plus 4 jours pour voir sa demande approuvée ou rejetée.

 

Il faut savoir qu’ici, le refus est définitif. En fait, en cas de réponse négative, vous ne pourriez plus soumettre une autre demande. Toutefois, en cas de succès à votre demande, il est possible de voyager sans délai d’attente en Inde.

 

Le visa électronique indien présente des facilités indéniables. Cependant, il a aussi certaines restrictions. En effet, il n’est accepté que dans un nombre limité de ports et aéroports.