Skip to content

Quel est le prix du visa pour l’Inde ?

 

L’Inde est un beau pays qui présente plusieurs pôles touristiques importants. En effet, plusieurs villes du pays comme Bombay, Calcutta, New Delhi et Pondichéry sont de gigantesques cités très attrayantes.

 

Ces agglomérations sont aussi propices pour réaliser des affaires. Toutefois, pour fouler le sol indien, il faudra faire une demande de visa pour l’Inde. Ce document est indispensable pour tous les ressortissants français qui désirent se rendre en Inde.

 

Le gouvernement indien impose aussi certaines contraintes pour l’obtention du visa. Peu importe qu’il s’agisse d’un visa touristique ou d’un visa d’affaires, vous aurez certaines formalités à réaliser. De même, le futur touriste ou le demandeur devra s’acquitter de certains frais pour obtenir le visa.

 

Le visa indien est-il obligatoire dans toutes les situations ?

 

Pour tout voyage en Inde, vous aurez nécessairement besoin d’un visa Inde. Il faut savoir que pour un séjour en Inde, ce document est incontournable. En fait, pour les ressortissants français, il n’existe pas d’exemption de visa pour entrer sur le territoire indien.

 

Il est vrai que depuis quelques années les autorités indiennes ont mis en place un processus pour faciliter le voyage à certains Européens. En fait, l’e-visa indien peut être utilisé comme un visa Inde classique à quelques détails près.

 

Cette facilité est accordée aux ressortissants français et à d’autres nationalités européennes, mais également aux Canadiens par exemple. Ainsi, pour aller en Inde, les citoyens de ces pays peuvent obtenir un visa par le net.

 

Le visa pour voyager en Inde est incontournable, peu importe la raison du déplacement. En fonction de l’autorisation de voyage recherchée, le demandeur devra se rendre au ministère des Affaires étrangères, à l’ambassade indienne ou au consulat.

 

Combien faut-il débourser pour obtenir son visa pour l’Inde ?

 

Peu importe le type de visa que le voyageur désire, il faudra payer quelque chose. Ce montant est exigé par les autorités indiennes pour l’étude des dossiers et pour d’autres raisons.

 

Le prix varie en fonction du visa demandé. Bien évidemment, plus la durée de validité du visa est élevée et plus la somme à débourser sera grande. Il est possible d’obtenir un visa de tourisme, un visa d’affaires ou un visa d’étudiant, en passant par une agence de voyages.

 

 

Dans ce cas de figure, les frais de cette agence s’ajouteront à la somme à débourser. Toutefois, si vous choisissez de le faire par vous-même, il faudra payer entre 10 et 170 € en fonction du visa.

 

En effet, il convient de préciser que les visas classiques sont beaucoup plus coûteux qu’un visa électronique. De même, un visa pour un simple transit est relativement moins cher. Les frais de visa peuvent aussi varier en fonction de la période où vous effectuez votre demande.

 

 

Ce cas particulier s’applique principalement à l’e.visa double entrée. Les ressortissants étrangers qui peuvent bénéficier de ce visa doivent débourser 10 $ d’avril à juin. Ce même montant est en hausse de 15 $ et passe donc à 25 $, si vous effectuez la demande entre juillet et mars.

 

Quel est le visa approprié à demander lorsqu’on compte visiter l’Inde ?

 

Pour un voyage touristique dans ce pays, vous pourriez demander un Tourist Visa (Visa touriste) de manière électronique. En passant par ce canal, vous aurez une certaine facilité à obtenir votre visa d’entrée.

 

Toutefois, il faut rappeler que ce visa, à l’instar des autres types, vous impose une certaine limite. Cette dernière est par rapport à la durée de votre séjour. Un voyageur qui a obtenu un visa électronique n’a le droit d’effectuer qu’un séjour de 90 jours maximum dans le pays.

 

Si vous êtes dans un pays limitrophe de l’Inde comme le Sri Lanka ou le Népal et que vous comptez aller en Inde par voie terrestre, alors il vous faudra un visa classique.

 

Les Indiens n’acceptent que ce type de visa pour une entrée par une voie terrestre. De même si vous comptez entrer en Inde plus de trois fois durant votre séjour, alors il faudra opter pour le visa classique.

 

Pour les personnes qui ont l’intention de visiter certaines zones protégées comme le Sikkim, le Ladakh, l’Himachal Pradesh ou le Rajasthan, il faut un visa classique. Ceci pour la simple raison que l’e-visa ne donne pas le droit de se rendre dans ces régions.

 

Comment obtenir un e-visa pour l’Inde ?

 

Si vous êtes français, belge, suisse ou canadien, alors il peut être relativement aisé d’obtenir un visa pour l’Inde. Il s’agit du visa électronique que le gouvernement indien délivre depuis peu aux ressortissants de ces 4 pays éligibles à cette facilité.

 

Pour ce faire, vous devez remplir un formulaire de demande de visa sur le site du gouvernement. Pour demander un visa électronique, assurez-vous d’être sur la plateforme officielle.

 

Tout simplement parce que ce canal vous sert à payer les frais de visa. C’est aussi sur la même plateforme que vous allez livrer des informations personnelles lors du remplissage du formulaire.

 

Comment remplir le formulaire pour l’e-visa indien ?

 

Pour toutes les demandes de visa électronique, il faudra remplir un formulaire. Chaque page de ce document est rédigée en anglais. C’est dans cette langue que vous devrez renseigner les informations nécessaires.

 

Il faut avouer que le remplissage du document est assez fastidieux. Vous devrez indiquer le numéro de votre carte d’identité, votre religion. Si vous n’en avez pas, il faut choisir l’option « athée ou autres ».

 

Vous serez aussi amené à préciser si vous avez des signes particuliers. Il faudra aussi disposer d’une photo d’identité. Cette dernière doit être conforme aux normes indiennes qui sont assez particulières.

 

Pour effectuer votre demande, il faudra aussi une copie en couleurs de votre passeport en cours de validité. Il est important de préciser que le passeport doit être valide 6 mois après la date de votre retour de voyage.

 

Toute demande de visa électronique ne pourra se faire sans le remplissage de ce formulaire. Le mieux est de faire une photocopie du document et de le remplir posément. Une autre option revient à s’adresser à une agence de voyages qui fera le travail à votre place.

 

Ce faisant, vous avez beaucoup plus de chance de voir votre demande aboutir. En ce qui concerne la requête, il faudra patienter 4 jours ouvrés après le dépôt. C’est pour cela qu’il faut effectuer la demande au moins 15 jours avant la date de votre voyage.

 

Quelle est la durée de validité d’un e-visa indien ?

 

D’entrée de jeu, il faut indiquer qu’il existe différents types de visas électroniques délivrés par l’État indien. Ainsi, il y a l’e.visa double entrée. Ce document est valable uniquement pour 30 jours.

 

Lorsque le voyageur est en possession de ce visa, il peut effectuer un séjour de 30 jours au maximum dans le pays. Pour ceux qui aimeraient rester plus longtemps dans le pays 90 jours par exemple, ils peuvent opter pour l’un des e.visa multi-entrées.

 

En ce qui concerne ce visa, il existe un premier type qui est valable pendant 1 an. Pour obtenir ce dernier, il faudra débourser 40 $. Le deuxième type d’E-Visa multi-entrées a une validité beaucoup plus étendue.

 

Lorsque le voyageur obtient cette autorisation, elle demeure valide pendant 5 ans. Toutefois, avec ce visa, vous ne pourrez effectuer que des séjours d’une durée de 90 jours au maximum.