Qu’est-ce qu’un Visa ? 

Le visa est un permis de voyage et de visite approuvé par les autorités d’un pays. Les titulaires doivent obtenir leur visa Inde et le présenter devant les autorités à la frontière avant d’entrer au territoire du pays désiré. Les visas peuvent ou ne pas être obligatoires – cela dépend de la législation et des liens diplomatiques parmi les pays différents.

Le visa est nécessaire pour entrer, passer par ou séjourner pour une période limitée sur le territoire du pays accueillant. Même en possession d’un visa ou d’un permis de voyage valide, l’accès au sol du pays n’est pas du tout garanti! Ce sont les autorités à la frontière qui ont le mot final si vous pouvez entrer ou pas.

Délivrance d’un Visa pour L’Inde 

Les services consulaires du pays que vous désirez visiter s’occupent de la validation des visas. Vous devriez consulter l’Ambassade ou le Consulat le plus proche de chez vous et présenter les documents nécessaires pour solliciter un visa. Certains états ont autorisé la police d’effectuer la validation et la délivrance de ce type de permis.

Le demandeur du visa doit avoir et présenter au Consulat le passeport, des photos, et des documents vérifiant votre solvabilité comme les dernières fiches de paie, dernier avis d’imposition, etc. Il est possible que vous ayez besoin d’assurance de voyage qui couvrira des soins médicaux y inclus les soins d’urgence. Sachez que les documents requis diffèrent du type de visa dont vous avez besoin.

Le visa est payable. Le délai pour l’approbation diffère aussi de pays à pays. Le processus d’obtention du visa peut être d’une semaine à plus d’un mois. Si votre demande de visa n’est pas approuvée, vous pouvez recevoir une explication du refus mais pas toujours. Dans certains cas, certains pays ne formulent pas aucune raison pour le refus du visa.

A quoi ressemble un visa pour mon voyage en Inde?

Le visa est habituellement attaché au passeport du demandeur. Il peut être sous la forme d’un tampon ou une vignette.
Sur le visa on peut trouver :

  1. Le pays de délivrance du visa;
  2. Les autorités en charge de la délivrance du visa;
  3. La durée approuvée du séjour – le visa peut être accordé pour une période de quelques jours, quelques mois ou quelques années – long séjour;
  4. La durée d’utilisation – c’est la période pendant laquelle le visa est valide et peut être utilisé – deux ans, six ans…;
  5. Le motif de la visite – sur le visa sera marqué le motif pour lequel vous allez visiter le pays (tourisme, éducation, affaires, etc.)
  6. Le territoire qu’on peut visiter – dans certains cas, le visa peut être valide seulement pour une région dans la limite d’un pays comme le Kashmir et Jammu en Inde, par exemple.

Parfois des intermédiaires privés peuvent aussi accepter les demandes des visas et de les délivrer. Ces organismes privés souvent offrent des services supplémentaires comme assurance, remboursement entier en cas de refus de visa et service à la clientèle.

A quoi me sert le visa ?

Les visas aident à contrôler le flux des visiteurs dans un pays. Le visa sera refusé à chacun qui présente une menace pour la sécurité et l’ordre du pays. Les exigences des pays qui offrent des visas sont différentes. Jusqu’à récemment, l’Arabie Saoudite n’offrait pas de visas touristiques. Les seuls étrangers à visiter cet état étaient des hommes d’affaire et leurs familles et les musulmans souhaitant visiter la Mecque et la Médine.

Parmi les exigences pour l’obtention du visa peut être l’absence de visa d’autre pays. C’est le cas pour les visas israéliens et pour quelques des états arabes.

Souvent un pays peut imposer des mesures réciproque qui avaient été imposées avant par un autre pays. La France, par exemple, a décidé que les journalistes des États-Unis qui souhaitent visiter le pays et y rester pour des activités professionnelles doivent obligatoirement obtenir un visa avant de se rendre dans le pays. C’est une réponse à la décision des USA de soumettre les journalistes français à un visa avant de visiter les États-Unis pour des affaires.

D’après Henley & Partners Visa Restrictions Index – l’enquête menée par la compagnie Henley & Partners faite à l’aide de l’Association internationale du transport aérien, en 2016, les citoyens de l’Allemagne étaient en top de la liste des voyageurs qui peuvent se déplacer le plus facilement. Cette enquête comprend une liste de 104 pays dont l’Afghanistan occupe la dernière place. Les ressortissants d’Afghanistan peuvent voyager dans 25 pays seulement.

Quand le visa n’est-il pas nécessaire ? 

La plupart des états offrent des visas pour ceux qui désirent de les visiter. Parfois, la procédure d’obtention des visas est facilitée grâce aux relations bilatérales entre deux pays ou bien un groupe de pays. À la suite des accords entre les deux parties, leurs ressortissants peuvent visiter le pays réciproque avec un permis de voyage simplifié, obtenue tout en ligne comme l’ESTA des États-Unis ou bien l’AVE du Canada.
Les accords de dispense s’appliquent quand :

  • Il y a un accord qui s’applique pour un groupe comme les titulaires d’un passeport diplomatique;
  • Il y a un accord qui touche les ressortissants d’une région d’un pays, par exemple le territoire continental de la France et l’outre-mer. Il est possible qu’une régulation soit applicable pour l’une des territoires seulement;
  • On voyage avec un permis simplifié qui permet des séjours de courte durée ou bien au contraire quant à la suite d’un accord entre deux pays, on peut rester sans visa, pour une durée illimitée. Exemple – le Monaco et la France.

En conclusion, d’après les relations bilatérales entre les pays, les touristes peuvent être demandés d’obtenir un visa en respectant toutes les formalités nécessaires ou bien de voyager avec un simple permis de voyage, obtenu en ligne et permettant une visite d’au maximum 6 mois.

Les pays de l’Union européen eux aussi ont établi un permis de voyage électronique appelé ETIAS. Ce document sera valide pour tous les états de l’espace Schengen ainsi que pour les autres pays membres de l’UE.

Refus d’un visa que faire ?

Le visa peut être refusé si :

  • Le visa a été sollicité pour des raisons fausses – si on voyage pour des affaires et on sollicite un visa touristique;
  • Les autorités trouvent des mentions fausses sur la demande de visa;
  • Il y a des erreurs ou bien des données fausses parmi les documents qu’on doit présenter au Consulat;
  • L’intention du demandeur est d’immigrer dans le pays pour lequel il sollicite un visa temporaire;
  • Le demandeur a été condamné récemment et représente un risque pour l’ordre et la sécurité du pays qu’il désire visiter;
  • Le passeport du demandeur n’est pas éligible pour le visa

Des abus de la part des autorités consulaires qui valident les visas ont aussi été enregistrés.
Voici quelques exemples :

  • Corruption active de l’employé chargé de la délivrance du visa – il peut vouloir de l’argent ou des avantages quelconques pour effectuer son travail;
  • Corruption passive de l’employé qui ne demande pas mais tout de même accepte de l’argent pour délivrer le visa;
  • Refus guichet – un refus oral d’effectuer le service sans raisons valides

Que faire si mon visa est refusé ?

Cela dépend des régulations locales des états. Parois une période de dix ans est suffisante pour annuler la décision des services consulaires. Certains états permettent aux demandeurs dont les visas ont été refusé de formuler un recours contre la décision des autorités consulaires. Cependant, cela n’est pas possible partout.