Kerala - Visa Inde

Un voyage éco-responsable au Kerala

L’éco-tourisme fait son chemin et séduit de plus en plus de voyageurs souhaitant parcourir le monde autrement. Il ne s’agit pas seulement de découvrir les merveilles que recèle le pays dans lequel on séjourne, mais de contribuer à sa conservation. Plusieurs régions de l’Inde ont commencé à soutenir le développement de l’éco-tourisme. C’est notamment le cas du Kerala, qui fait aujourd’hui figure d’exemple en Inde comme dans le reste du monde.

God’s Own Country : le devise éco-responsable du Kerala

Le Kerala, situé sur la côte sud-ouest de l’Inde, entre la mer d’Oman et la chaîne montagneuse des Ghâts Orientaux, est devenu un modèle en matière d’écotourisme en Inde. Le gouvernement a décidé dès 1995 de miser sur un développement touristique durable et responsable. « God’s Own Country » est la devise de cette région indienne qui n’a depuis de cesse d’œuvrer en faveur de la protection de son patrimoine naturel mais aussi culturel. L’Etat a remporté plusieurs prix pour récompenser cet engagement.

Les populations locales impliquées

Le gouvernement, totalement engagé dans cette démarche, a créé un département entièrement dédié au tourisme responsable, le KDTC. Des systèmes d’accréditation ont été mis en place par cet organisme.

Les Indiens de la région sont encouragés à ouvrir des homestays, des chambres d’hôtes en somme, pour accueillir les touristes et ainsi permettre aux populations locales de profiter de ce développement touristique. Vous pourrez aussi passer vos nuits dans des écolodges ou perchés en haut d’un arbre.

Les agriculteurs sont quant à eux invités à faire découvrir leur travail et leur savoir-faire aux visiteurs.

Les paysages naturels du Kerala

Le Kerala abrite deux parcs nationaux et dix réserves naturelles. Ses visiteurs apprécient bien sûr ses plages de sable fin, Kovalem, Marari Beach, Cherai Beach ou encore Bekal Beach, ses palmiers, ses rivières, ses canaux, ses montagnes sculptées de plantations de thé. Kerala signifie « pays des cocotiers » en malayalam, la langue locale.

Des efforts qui paient puisque la fréquentation touristique ne cesse de grimper au Kerala, et ce même lors de la saison des pluies. Le Kerala mise désormais sur la mousson pour faire venir des visiteurs toute l’année en leur proposant des soins ayurvédiques, promouvant ainsi une médecine traditionnelle existant depuis le Vie siècle avant J-C.

Riche d’une très grande biodiversité, la région du Kerala est un véritable paradis pour les amoureux de nature, les adeptes de randonnées et d’activités en plein air.

Les règles de base de l’éco-tourisme au Kerala

L’objectif de l’éco-tourisme est d’avoir le moindre impact sur l’environnement du pays ou de la région que l’on visite. Ne pas se comporter en intrus et encore moins en destructeur. Ne pas altérer la faune et la flore du lieu que l’on visite, consommer l’énergie de façon raisonnable sont autant de règles de base constituant le concept du tourisme responsable.

Le développement du tourisme responsable au Kerala passe par la promotion du tourisme culturel local, la distribution des produits locaux dans les complexes hôteliers, le développement d’une industrie du souvenir avec des produits touristiques communautaires ou encore la gestion des sites les plus visités et donc les plus impactés par le tourisme, tels que les caves d’Edakkal à Wayanad.

Autrefois menacé par la déforestation, le Kerala est aujourd’hui l’une des régions les moins polluées d’Inde. Elle abrite des centaines d’espèces animales et quelque 10 000 espèces de plantes. Le Kerala est également la région où le taux d’alphabétisation et notamment chez les femmes, est le plus élevé du pays. 94%, et 91% des femmes du Kerala savent lire et écrire.

Profitez du nouveau programme mis en place en Inde et faites dès à présent votre demande de visa e-Tourist indien. Ce visa vous permettra de voyager en toute simplicité en Inde.