Comment appelle-t-on les habitants de l‘Inde ?

 

Comment appelle-t-on les habitants de l‘Inde ?

 

Vous avez votre visa pour l’inde et avant de partir vous vous posez la question ultime.

Il faut parfois savoir aller au-delà des noms. Connaitre les habitants d’un pays est important pour savoir comment les comprendre. Les indiens sont des personnes un peu particulières. De plus, il est facile pour certains de faire quelques confusions quant à la manière de les désigner.

 

En même temps que nous allons apporter un éclaircis sur la question nous allons essayer de vous en faire savoir un peu plus sur ce peuple d’Asie du sud.

 

 

Indien ou hindou?

Il y a une petite confusion qui s’entretient au sujet de l’appellation des habitants de l’Inde. D’une part il y a ceux qui les nomment indiens et de l’autre ceux qui les appellent les hindous.

 

Pour clarifications, les hindous ne sont autre que les pratiquants de la religion indienne qu’est l’hindouisme. C’est la plus grande religion du pays, car elle est pratiquée par plus de 80 % de la population.

 

Tout le long de l’année il y a des célébrations qui font honneur aux différentes divinités et légende de la mythologie indienne de l’hindouisme. Ces célébrations mélangent couleurs et parfums et sont des occasions de grandes festivités.

 

Donc, vous aurez compris que la correcte appellation des habitants de l’Inde est « indiens ». Cependant, cela ne doit pas être confondu avec les indiens d’Amérique dont le nom est issue d’une erreur commise en 1492 par Christophe Colomb qui croyait être arrivé en Inde.

 

 

Les indiens et leur spiritualité

Connaitre qui sont les indiens passe par une visite dans le pays. Une fois sur place on se rend facilement compte de l’atmosphère spirituelle qui imprègne les actions et les réflexions des autochtones au jour le jour. Les indiens sont des personnes plutôt calmes qui donnent un sens bien précis à tout ce qui se passe autour d’elles.

 

Ce sont des manières de voir le monde qui ont été renforcées par des exercices spirituels comme le yoga, la méditation ou encore les massages. A ce propos, il convient de préciser que la spiritualité indienne repose sur quatre piliers.

 

  • Aucune rencontre n’est hasardeuse. Donc, toute personne rencontrée à un moment où à un autre, quelle que soit la durée aura forcément un impact dans votre existence. C’est pour cette raison que les indiens estiment qu’il faut faire en sorte de connaitre véritablement cette personne afin d’en tirer les avantages.
  • Pour un indien, l’avenir est écrit. Donc ce que nous vivons se présente comme un scénario déjà écrit, nous sommes comme les acteurs d’une vaste pièce théâtrale si on peut le dire ainsi. Il ne servirait donc à rien d’émettre des tas d’hypothèses au sujet de situations qui ont eu lieu.
  • Il ne faut pas fermer la porte à de nouvelles expériences. En effet, les indiens estiment que les énergies qui émanent des situations que nous vivons produisent une sorte de combinaison dans le but de nous offrir de nouvelles perspectives d’avenir. Donc quelle que soit le résultat obtenu sur l’instant, il ne faut pas se fermer aux nouvelles expériences.
  • La dernière loi est celle de l’immuabilité de ce qui a été. Ce qui est fait est fait, pour ainsi dire. Nul besoin donc de revisiter le passé que personne ne peut changer.

 

 

Découvrir les indiens à travers le yoga

Aujourd’hui le nom est devenu une discipline mondialement connue. Elle est très répandue aussi Etats-Unis et fait des pas de géant en Europe, notamment en France où il en existe déjà plusieurs centres de pratique et de formation.

 

Disons qu’il est important de comprendre que l’origine intrinsèque du yoga est avant tout indienne, même s’il existe aujourd’hui plusieurs variantes, son essence est proprement rattachée à l’Inde où il est pratiqué depuis des milliers d’années.

 

Pour connaître les indiens, il vous est possible d’effectuer des séjours de yoga dans le pays. Ce sera pour vous l’occasion de vous retrouver en face de vous-même, mais aussi de côtoyer d’autres réalités, d’apprendre et de vous ouvrir à de nouvelles possibilités.

 

Nombreuses sont les personnes qui s’y sont rendues pour apprendre pour eux-mêmes, mais qui au final se sont retrouvées à enseigner ces connaissances parce qu’ayant pris conscience de leurs bienfaits dans leurs vies.

 

Par contre, il faut comprendre que tous les indiens ne sont pas forcément des adeptes du yoga. Comme vous allez le remarquer, il y a plusieurs religions qui s’y côtoient. Certains sont nées dans le pays et d’autres sont tout simplement importées.

 

C’est le cas avec le christianisme et l’Islam qui sont pratiqués par une minorité. En plus de celles-là il y le sikhisme, le zoroastrinisme, le jaïnisme, le judaïsme et plusieurs autres qui rassemblent des communautés beaucoup plus réduites.