ville de new delhi

New Delhi la Capitale de l’Inde

Le monde compte un peu plus d’un million de villes reconnues officiellement. Il en a des bidonvilles, des villes de taille moyenne, des grandes villes et des méga villes. Celles-ci abritent diverses infrastructures, disposent de différentes ressources et possèdent des superficies et des nombres d’habitants variés. Le continent asiatique est particulièrement réputé pour son étendue et sa population assez importante.

Il contient donc de très grandes mégapoles comme Pékin, Tokyo et New Delhi. Cette dernière est une ville historique (terre d’importantes civilisations antiques), industrialisée, culturelle et touristique. Il s’avère très intéressant de découvrir géographiquement et historiquement New Delhi. Vous avez votre visa pour l’Inde en poche et vous avez besoin d’en connaitre plus sur cette ville. Vous allez bientôt y séjourner et nous en sommes heureux. Cet article est fait pour vous !

À la découverte de New Delhi

Située dans l’état de Delhi, la ville de New Delhi est la capitale de la République fédérale de l’Inde depuis 1931. Elle possède une superficie de 42,7 km2 sur laquelle siègent environ 14 millions d’habitants. Cette dernière, bordée par la Yamuna, est également la capitale de l’agglomération Delhi Inde qui compte près de 17 millions d’habitants. Il s’agit de la deuxième localité du pays en termes de population derrière Mumbai.

New Delhi abrite les sièges de la Cour suprême, du Parlement et du Gouvernement. La capitale indienne possède une température moyenne de 25oC et une altitude moyenne de 216 mètres. Elle est située en Inde du Nord et a pour coordonnées géographiques 28o 37’ nord, 77o 14’ est. Selon un rapport de l’ONU de 2018, elle sera la ville la plus peuplée du monde à l’horizon 2050.

La ville de New Delhi se trouve à 1.303 km à l’ouest-nord-ouest de Calcutta (la grande ville de l’Est). Elle est également à 1.151 km de Bombay (la grande ville de l’ouest). La mousson a lieu dans cet endroit à la plaine alluviale et au sol fertile et inondable de juin à octobre. Le Conseil municipal de New Delhi est composé d’un président et de dix membres. Cinq sont nommés par le gouvernement central indien, deux par le ministre territorial et trois par l’Assemblée législative de Delhi.

Le centre de New Delhi est réputé pour ses embouteillages interminables, malgré la disponibilité de plusieurs réseaux de transport. Taxis, trains, bus, métro, rickshaws, aéroports sont tous présents dans la ville. L’aéroport international Indira-Gandhi de New Delhi est d’ailleurs le premier aéroport de l’Inde. Pour améliorer le trafic routier, les vaches et macaques sont progressivement évacués de la ville par les autorités.

New Delhi est en fait une vieille ville abritant d’importants vestiges comme mausolée, mosquée et temples. Son développement et sa croissance démographique ont contribué à sa dégradante pollution. Ceci n’affecte toutefois pas le passé glorieux et l’histoire passionnante de la cité.

Histoire de New Delhi

Un séjour en Inde passe généralement par une escale à New Delhi, la capitale. Comme son nom l’indique, New Delhi est une nouvelle vie conçue progressivement à partir des années 1900. Delhi est une agglomération historique, capitale de l’Inde musulmane du XIIe au XIVe siècle et des royaumes moghols de 1649 à 1857. L’Empire britannique des Indes dans son développement et au vu de la modernité a jugé trop excentrée sa capitale Calcutta.

Le choix d’une nouvelle capitale sera alors porté sur Delhi et rendu officiel le 12 décembre 1911 par George V. Delhi étant une « old ville », il fallait la reconstruite. C’est ainsi qu’intervenaient les architectes britanniques Herbert Baker et Edwin Lutyens. Ils élaboraient des plans de construction moderne en tenant compte des contraintes d’espace et des nombreux sites touristiques du Nord.

New Delhi se trouvera alors au sud de Delhi et sa construction démarrera après la Première Guerre mondiale. Une ligne de fer fut construite en premier pour le transport de matériels et des places célèbres furent transformées en administrations. New Delhi sera inaugurée en février 1931 par le vice-roi britannique après 13 ans de travaux. L’Inde obtient son indépendance en 1947 et les travaux de modernisation de la ville continueront jusqu’à ce jour.

La ville devenue centre administratif des Indes sera alors progressivement peuplée par des millions d’habitants. Cette dernière enregistre plusieurs plaintes journalières de sa population en raison de la forte concentration de particules. Qui parle de New Delhi parle aussi forcément de la pollution. La qualité de l’air de la ville est très mauvaise avec l’émission permanente de particules fines. Des épisodes de pollution de l’air sont enregistrés chaque année.

New Delhi, l’une des plus grandes métropoles de l’Asie du Sud connaît aussi depuis quelques années une forte pollution lumineuse. La permanente brume, la rareté des gouttelettes d’eau et la forte combustion de charbon empêchent une bonne visibilité. Les pollutions sont également dues aux radiations radioactives, à l’émission de produits chimiques toxiques et nocifs. Les plaintes de la population concernent généralement leur état de santé (maux de gorge, toux, rhume) et les ruines de certains vestiges.

La culture à New Delhi

La faible masse d’air engendrée par la pollution de l’air de la ville n’empêche pas le déroulement des activités culturelles. En effet, les Indiens sont fortement attachés à la culture et à la religion. L’Inde est d’ailleurs la terre mère de grandes confessions religieuses comme le bouddhisme et l’hindouisme. La population de New Delhi est principalement hindoue (84 %) avec des minorités musulmanes, sikhs, jains et chrétiennes.

À New Delhi a lieu chaque année le festival international de la mangue et celui de musique Qutb. D’autres grandes célébrations annuelles s’y déroulent également. La capitale indienne abrite de grands temples et d’importants lieux d’adoration religieuse. L’industrie cinématographique indienne « Bollywood » même étant basée à Mumbai, tourne ses nombreux films et séries à New Delhi.

La capitale indienne est l’épicentre de toutes les réalisations économiques et culturelles. Plusieurs langues y sont parlées, dont principalement le penjabi et le hindi. New Delhi n’est pas qu’un lieu administratif et culturel, c’est aussi un endroit très festif et attractif. Des millions de voyageurs qui s’y rendent chaque année en profitent pour contempler ses magnifiques monuments et sites touristiques.

Les principaux sites touristiques de New Delhi

Un voyage en Inde et précisément à New Delhi est une aubaine pour découvrir et visiter de splendides lieux historiques. Il faudra bien évidemment plusieurs jours pour explorer la majorité de ces derniers. D’importantes infrastructures indiennes sont situées sur la rue royale, l’axe Rajpath et les places publiques de la capitale. La mosquée Quwwat-ul-Islam abrite le minaret de Qûtb Minar qui est le plus important de l’Inde et le troisième du monde.

Le mausolée de Humayun à New Delhi où siège le tombeau de l’empereur moghol Humayun est un patrimoine mondial. La Porte de l’Inde et le Musée national d’art moderne représentent aussi deux monuments récents et très visités de la capitale. Toujours à New Delhi se trouve l’un des principaux temples du culte bahaï : le temple de Lotus.

L’édifice « Gandhi Smriti », où le Mahatma Gandhi fut assassiné en janvier 1948, peut être aussi visité dans la capitale. Celle-ci abrite également le grand observatoire Jantar Mantar datant du XIIIe siècle. La Jama Masjid, la plus grande mosquée de l’Inde, le temple d’Akshardham et le fort rouge sont également d’importantes attractions touristiques.

Il y a tellement d’endroits à visiter à New Delhi qu’une simple excursion ne pourrait permettre de tout contempler. Une grande zone économique, des marchés, des hôtels, des avenues bordées d’arbres et d’importantes places y résident également. En dehors des monuments, la ville est aussi le siège de grandes institutions et administrations indiennes. De même, les résidences de la majorité des autorités du pays y sont installées.

En somme, New Delhi est la capitale et la plus importante ville de l’Inde. Elle est située dans le nord-ouest du pays et abrite d’importants monuments, sites touristiques, administrations régionales et centrales. Cette ville moderne aux histoires passionnantes est malheureusement affectée par une forte densité de population et une pollution abondante. Elle est donc à visiter avec évidemment quelques précautions.